Musique québécoise, la sélection de la FBI !

Pour vous faire patienter et vous faire passer une belle semaine, je vous propose qu’on se plonge dans les rythmes Outre-Atlantique. Mais comme la musique québécoise est extrêmement riche, voici la sélection de la FBI :

Dans la catégorie « Incontournable de sa génération« , le vainqueur est… Les Colocs : Groupe qui a bien fonctionné dans les années 1990 jusqu’à ce que le chanteur principal se donne la mort en 2000. Ce groupe représente le malaise d’une génération, celle des jeunes d’après le 1e référendum pour l’indépendance du Québec. Balancés entre deux identités (américaine et canadienne française), ils se sentent peu écoutés et ne se retrouvent pas dans un vaste Canada majoritairement anglais. Les Colocs représente aussi l’espoir de ces mêmes jeunes avant le second référendum pour l’indépendance du Québec en 1995 : Tout est enfin possible, il est permis de rêver. Mais la déception ne sera que plus grande après la victoire du NON.

Ma préférée est Belzébuth à cause de son histoire et surtout de la dernière phrase « en attendant ça peut attendre, je goûte au bonheur je ne suis pas pressé ». Bonne écoute !

Dans la catégorie  » a donné une nouvelle jeunesse au Blues« , merci d’accueillir Bernard Adamus.

Découvert aux jeunes talents du festival de Blues de Montréal en 2009, il n’a pas eu besoin de plus pour se créer un public et l’année suivante c’était les grandes scènes des festivals montréalais qui le demandaient et on comprend pourquoi.

Dans la catégorie, « extrêmement connu en France« , vainqueur exaequo : Les Cowboys fringants et Mes aieux… Oh oui vous allez voir vous avez déjà dû les entendre.

Je ne sais pas si on peut le mettre dans une seule catégorie, tellement ces chansons peuvent être différentes, je vous propose d’écouter Jean Leloup. Et ma préférée parce que je la trouve trop belle et qu’elle me rend nostalgique du Québec, I lost my baby:

Dans la catégorie « j’ai repris une chanson française super connue et je l’ai remaniée à la sauce québécoise« , le vainqueur est sans aucun doute Keith Kouna.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s